Grigore Popescu

Historien d’art, Doina Mândru Février 2012

Ziarul LUMINA

Portraits en lumière : Un peintre pour l’éternité de la fresque – (...) Suprêmement exigeant avec son travail, l’artiste est à la fois un iconographe rare, un maître de la subtilité et de la profondeur théologique. Il a fait preuve d’une grande force compositionnelle et de profondeur théologique dans la fresque qu’il a mise en œuvre à l’église « Saint Georges Nouveau » de Bucarest, dans l’autel, dans les pastophories et dans le clocher de la nef. Il s’est montré également un grand iconographe dans le cas du grand porche reconstruit du Monastère Tismana, où il a restauré des fragments de fresque exécutée par Dobromir le Jeune de Târgovişte au XVIe siècle (dans le creux du côté de nord du porche) et au XVIIIe siècle (le côté d’est du porche), en les intégrant dans un Jugement Dernier déduit du contexte extrêmement pauvre. A l’église « Saint Athanase » de Niculiţel il a restauré des fragments de fresque du XIIIe siècle, en les intégrant avec une intuition et imagination impressionnantes.

Română English Elliniki Russki Deutch Francais
Înapoi